Le mot du Maire

201509-Claudie-HELIP

Madame, Monsieur, Chers Amis,

Notre pays traverse une période douloureuse et délicate.

Nous devons penser intensément à toutes ces victimes innocentes et à leurs familles. Mais surtout qu’ils ne soient pas morts ou blessés à vie pour rien.

Gardons l’optimisme et apprécions de vivre dans un pays riche de ses diversités, de ses cultures.

Respectons-nous et vivons nos valeurs fondamentales. Réjouissons-nous d’entendre les cris de jeux des enfants, de voir les jeunes femmes et hommes s’amuser et se retrouver autour de la musique entre-autres, de savoir que nos aînés font la « forte-tête » à la maladie et aux inconvénients du grand âge.

Sereins, nous l’étions. Mais le monde change. Rien ne sera plus pareil depuis le 13 novembre.

Continuons à partager l’engagement, à rester un pays tolérant et bienveillant, mais n’acceptons aucune menace qui mettrait en péril nos libertés si chèrement acquises.

C’est parce que nous sommes libres que des hommes devenus des monstres nous ciblent en plein cœur.

La tristesse nous a envahis, mais après un temps de sidération, nous devons repartir dans la vie, pour faire honneur à tous ceux qui sont « tombés ».

Nous devons être vigilants.

Vigilants aussi dans notre quotidien.

Croyez, Madame, Monsieur, Chers Amis à l’assurance de mes sentiments les plus dévoués.

Le Maire

Marie Claude HELIP